Accueil > La Méthode Niromathé

La Méthode Niromathé

La méthode Niromathé, est une technique manuelle de réflexologie cutanée qui soulage souvent définitivement nombre de douleurs ou problématiques de santé.

Le praticien travaille au niveau de la peau qu'il fait vibrer.

La Méthode Niromathé est une thérapie manuelle tissulaire réflexe et neuro-cutanée :

La Méthode Niromathé s’adresse aux troubles occasionnés par un "spasme" persistant des muscles, tendons, ligaments et fascias.

Le "spasme" amène les articulations en situation de blocage lors de mouvements et lors de la respiration. Ceci engendre une congestion locale à l’origine des douleurs et de l’inflammation.

La méthode consiste à faire vibrer des points sous-cutanés au voisinage des tendons, ligaments, muscles courts. Ces points sont souvent en relation aussi avec ceux de la médecine chinoise. Tout le travail se passe au niveau de la peau... Cette vibration amène une levée instantanée du spasme. L’inflammation, si elle est présente, disparaitra ensuite au fil des jours.

Flyer de présentation Niromathé
Flyer

La méthode Niromathé est très efficace et sans danger, car ce travail est effectué uniquement sur la peau et va par l'intermédiaire du tissus conjonctif, envoyer une information réflexe qui va permettre au corps de retrouver un équilibre physique et émotionnel.

En plus de son efficacité sur la douleur et sur les blocages articulaires, elle sera efficace sur de grands troubles fonctionnels, telle que les vertiges, les angoisses, les maux de tête et tous les troubles viscéraux.

L'intérêt de La Méthode Niromathé  :

  • Elle est indolore.
  • Elle ne comporte aucune contre-indication, ni effet secondaire.
  • Elle est rapide.
  • Elle s'adresse à toutes les lésions ostéopathiques sans exception.
  • Elle s'adresse à tous les âges.
  • Elle est d'effet immédiat :
  • Les patients repartent toujours avec une amélioration d'au moins 75 % de leur état. Dans 30 % des cas, ils sont immédiatement soulagés (si absence d'inflammation associée). Dans 30 % des cas, le soulagement intervient trois jours plus tard ; dans 30 % des cas, huit jours plus tard (délai nécessaire à la disparition d'une l'inflammation). En effet, l'inflammation est liée aux blocages. Dans les cas chroniques en particulier, une deuxième, voire une troisième séance sera nécessaire. Restent 10 à 20% d'échecs au-delà de 3 séances. Il s'agit de cas complexes, de patients sous tranquillisants ou de patients ayant eu recours à de nombreuses opérations.

Rétablir le flux d'Énergie - Lever les tensions :
Les manipulations de la méthode Niromathé nécessitent obligatoirement la présence des deux mains pour leur réalisation. Chacune de ces mains possède une polarité différente. Dans cette pratique, nous utilisons nos deux mains ; l'une est une main "Effectrice" (yang) et l'autre la main "Réceptrice" (yin).
Avec la main "Effectrice" : On réalise une vibration essentiellement cutanée en regard de points clés définis par une cartographie spécifique. Le geste est précis, bref, d'une intensité et d'une direction définie permettant de lever le spasme sous-jacente responsable d'un blocage. Avec la main "Réceptrice" : On traite les douleurs névralgiques dues le plus souvent à une immobilité, cependant elle s'adresse aussi aux douleurs aggravées par l’activité, le mouvement (douleurs type tendinites).

Le traitement
Il dure environ 30mn. Une séance suffit pour rétablir l'équilibre dans la plupart des cas ; lorsqu'il y a chronicité, un suivi thérapeutique de 3 séances sera nécessaire. En revanche, un minimum de dix jours devront s'écouler entre 2 séances afin que le phénomène de rééquilibrage puisse jouer son rôle.

Réaction au traitement
Cette méthode procure un sentiment d'apaisement général et une amélioration notoire des symptômes.

Parfois, dans les heures ou les trois jours suivants, une sensation de fatigue intense peut s'installer ; elle ne dure pas longtemps. De même, la sensation douloureuse qui avait amené à consulter peut parfois s'aggraver pendant cette période, avant de disparaitre complètement ; on évoque alors un "effet rebond", qui accompagne un rétablissement "trop rapide" pour l'intégration du changement par le corps. Il ne faut pas s'en alarmer, juste patienter pendant cette période. Après le traitement, il est conseillé de se reposer et de boire souvent de l'eau afin de favoriser l'évacuation des toxines.

Attention, l'approche énergétique, ne s’apparente pas à une pratique médicale au sens occidental du terme et ne doit en aucun cas se substituer à une consultation chez un médecin.

Accueil > La Méthode Niromathé

Texte Précédent Texte Suivant
 








Zen&QiLibre - Bernard Ferlay à Lyon : Professionnel de la Relation d'aide, Psychothérapeute : Hypnothérapeute et Energétique Orientale - Praticien en Hypnose Ericksonienne et en PNL (IFPNL) - Praticien et Enseignant Shiatsu Traditionnel agréé par la FFST - Massage assis Anma, Réflexologie Plantaire - Dien Chan - Gestion du Stress - Coaching - Formations, Cours - Entreprise

Retour au haut de la page

 "Et si la main reprend le pouvoir,
 si elle survit dans cet univers robotisé à outrance, c'est parce qu'on a compris qu'elle sera toujours indispensable
à une chose...
à l'amour."

S.Ferret- Philosophe