Accueil > Le Shiatsu Traditionnel

Shiatsu Traditionnel

Plus qu’une simple technique manuelle énergétique, le Shiatsu est un art du toucher et un véritable outil de connaissance de soi et de développement personnel.

Le Shiatsu est avant tout une pratique préventive, et l’un des moyens de se maintenir en bonne santé.
Le Shiatsu est une Pratique Manuelle Énergétique qui permet de réaliser un bilan énergétique par le toucher. Elle tire ses origines des méthodes de guérison Taoïstes et Chinoises; elle nous vient du Japon. On travaille le long des différents canaux énergétiques et sur les points d'acupuncture afin de régulariser l'Énergie vitale, le KI (Chi-Qi).

Le Ki est le concept central de cette thérapie. En effet, les états émotionnels et psychologiques se cristallisent sous forme de tensions physiologiques qui bloquent l’énergie dans le corps, il s'ensuit des déséquilibres qui peuvent à plus ou moins longue échéance générer divers troubles et pathologies. Le soin Shiatsu consiste à tonifier manuellement l'Énergie lorsqu'elle est déficiente, à la disperser lorsqu'elle est en plénitude ou bien à la réharmoniser lorsqu'elle est stagnante…  Le Shiatsu est considéré comme une méthode de prévention, dans la mesure où il est capable de stimuler les défenses naturelles de l'organisme, de faciliter le bon fonctionnement du système nerveux et celui des glandes endocrines, de stimuler les circulations sanguine, lymphatique et énergétique, d'améliorer la souplesse des tissus musculaires, de corriger les défauts mineurs du squelette .
Le Thérapeute Shiatsu utilise la seule sensibilité de ses mains afin de percevoir les mouvements subtils de l'Énergie périphérique ou profonde. La première syllabe, " shi " signifie les doigts et la main, la seconde " atsu " indique la pression. Issu de la Médecine Traditionnelle Chinoise, il reste spécifique dans son application actuelle, pratiqué en tant que tel en dehors de tout autre système médical.

Un échange entre Orient et Occident :
Le massage asiatique ancestral, le Anmo, qui s’enracine profondément dans la tradition asiatique, et le massage tel qu’on le conçoit en Occident, partageaient les mêmes bases de départ, mais ils ont évolué chacun de leur côté en développant leur spécificité. Le massage de type occidental fut introduit au Japon vers la fin des années 1880, à une époque où de nombreuses écoles Anmo existaient pour les aveugles.
Les deux formes de massage y étaient alors tous les deux enseignées et ont été entièrement assimilées dans la pratique japonaise. Au début du siècle dernier, la pratique spécifique au shiatsu s'est développée et les praticiens ont aussi adopté des techniques de travail sur le corps telle que la Chiropratique. En 1955, le Ministère japonais de la santé a adopté un décret sur le Shiatsu. Ainsi, pour la première fois, le Shiatsu , bénéficiait d’une reconnaissance officielle. Le Parlement Européen a voté le Shiatsu comme étant l’une des huit médecines non conventionnelles les plus efficaces. (Rapport Collins-Lannoye du 29/05/1997- Bruxelles). Cette technique a été introduite en Occident, dans les années 1950-70 par des disciples de Tokojiro Namikoshi, Shizuto Masunaga, Wataru Ohashi.

Rétablir le flux d'Énergie :
Dans la vision énergétique de la santé, une disharmonie non traitée se manifeste dans le corps physique sous forme d'un symptôme. En médecine orientale, l'énergie circule le long de trajets appelées méridiens. Sur ces méridiens, il existe des points nommés " tsubos " situés sous la peau. Ces points sont les endroits où se concentre l'énergie. Le but du shiatsu est de soulager les douleurs, la tension et la fatigue ainsi que les symptômes de certaines maladies en exerçant une pression sur ces tsubos.

Ces points sont sensibles à la pression et peuvent quelquefois provoquer une sensation de malaise, lorsqu'on les stimule, ce qui montre que le Qi est bloqué à cet endroit. La disparition de la douleur indique que le flux d’énergie recommence à circuler dans le corps. Une douleur corporelle peut être littéralement " traitée à distance " car il existe 361"tsubos". Par exemple pour un mal de tête on peut traiter les points correspondants sur les pieds...

Le traitement
Il dure environ 1h. Parfois une séance suffit pour rétablir l'équilibre, mais dans la plupart des cas, lorsqu'il y a chronicité, un suivi thérapeutique de 4 à 8 séances sera nécessaire. En revanche, un minimum de trois jours devront s'écouler entre 2 séances afin que le phénomène de rééquilibrage puisse jouer son rôle.
Une fois le travail terminé, il est recommandé de faire des visites de routine une fois par mois ou aux changements de saisons en prévention..

Indications
Envisagé comme technique de relaxation, le Shiatsu est excellent.
Discipline d'hygiène naturelle, le Shiatsu agit sur le physique et le psychisme. Équilibrant, il vous dynamisera si vous êtes fatigué ou vous calmera si vous êtes stressé. Les domaines d’application sont nombreux et peuvent être abordés à titre préventif...

  • Meilleur équilibre du système nerveux et du système hormonal,
  • Meilleur sommeil et récupération rapide
  • Problèmes de lombalgies, dorsalgies, cervicalgies, arthroses,
  • Problèmes respiratoires (ORL, asthme),
  • Problèmes hépato digestifs (foie, vésicule,  digestion et transit),
  • Problèmes urogénitals (cystite, élimination, gynécologie),
  • Problèmes neurovégétatifs (fatigue, migraines, insomnies...),
  • Problèmes psychosomatiques (nervosité, angoisse, dépression)...

Réaction au traitement
Quand le shiatsu est pratiqué de façon appropriée, ses bienfaits sont nombreux. Entre autres, il procure fréquemment un sentiment d'apaisement général et une amélioration notoire des symptômes qui gênent le client. Ceci dit, dans les heures, voire les jours suivants, une sensation de fatigue intense et de courbatures peut s'installer, due au fait que l'énergie bloquée se remet à circuler. De même, la sensation douloureuse qui avait amené à consulter peut parfois s'aggraver avant de disparaître complètement. Il ne faut pas s'en alarmer. Après le traitement, il est conseillé de se reposer et de boire souvent de l'eau afin de favoriser l'évacuation des toxines.

Pour compléter le traitement Shiatsu, le thérapeute peut proposer un réglage alimentaire individualisé, des plantes occidentales ou chinoises, des exercices. Il peut associer également d'autres techniques énergétiques telles la Moxibustion, la pause de ventouses, l'Auriculothérapie, la Réflexologie ou l'Acupuncture.

Contre-indications :
Sans être des contre-indications absolues, il faut se montrer prudent en présence :

  • de grossesse (certains points sont à proscrire),
  • d'ostéoporose avancée, de fractures,
  • de maladie infectieuse aigue, brûlures,
  • d'hypertension importante,
  • de trouble cardiaque et hépatiques graves, ou de cancer,

En savoir encore plus sur cette technique ? SUITE...

Attention, l'approche énergétique, ne s’apparente pas à une pratique médicale au sens occidental du terme et ne doit en aucun cas se substituer à une consultation chez un médecin.

Accueil > Le Shiatsu Traditionnel

Texte Précédent Texte Suivant
Vidéo Zen&QiLibre - Bernard Ferlay à Lyon : Professionnel de la Relation d'aide, Psychothérapeute : Hypnothérapeute et Energétique Orientale - Praticien en Hypnose Ericksonienne et en PNL (IFPNL) - Praticien et Enseignant Shiatsu Traditionnel agréé par la FFST - Massage assis Anma, Réflexologie Plantaire - Dien Chan - Gestion du Stress - Coaching - Formations, Cours - Entreprise




























Zen&QiLibre - Bernard Ferlay à Lyon : Professionnel de la Relation d'aide, Psychothérapeute : Hypnothérapeute et Energétique Orientale - Praticien en Hypnose Ericksonienne et en PNL (IFPNL) - Praticien et Enseignant Shiatsu Traditionnel agréé par la FFST - Massage assis Anma, Réflexologie Plantaire - Dien Chan - Gestion du Stress - Coaching - Formations, Cours - Entreprise

Retour au haut de la page

 "Et si la main reprend le pouvoir,
 si elle survit dans cet univers robotisé à outrance, c'est parce qu'on a compris qu'elle sera toujours indispensable
à une chose...
à l'amour."

S.Ferret- Philosophe